Never say never ... : l'atelier d'Iroise (suite)

Publié le 21 Juillet 2013


Et oui, il ne faut jamais dire 'jamais'! 
J'avais dit que je ne publierai plus de nouvelle avancée de mon travail sur le projet interactif 'réenchanter le monde', mais mon plaisir à créer m'incite à en partager les fruits, au fur et à mesure ... Et puis, ça fera plaisir aux brodeuses fidèles qui se sont inscrites, d'ores et déjà, pour septembre.

A ce jour, j'en suis à 3 cases simples et 3 double-cases, c'est-à-dire 9 sur tous les emplacements prévus, hors texte autour.
Je vous passe le décompte des heures, car elles passent sans que je m'en rende compte : quand le dessin va, tout va!  

Aujourd'hui, j'ai intégré l'idée de l'une d'entre vous ; pour réenchanter son petit monde intérieur, prendre le temps de se faire plaisir en grignotant un peu de ... chocolat! Mais attention, quelqu'un est venu accompagner la thématique de la petite case. Je ne vous en dis rien, cette fois, c'est sûr!
Sauf que ce genre de proposition 'petits plaisirs réenchanteurs personnels' ('Coucou Martine R.)  va me permettre d'intégrer des cases 'mots illustrés' idéales pour aérer un ensemble qui ne doit pas être trop dense. 

Vous le constatez, au fil des publications, les personnages bougent sur l'ensemble du modèle. Rien ne sera définitif jusqu'à la pose de l'ultime touche. C'est ça qui est bien aussi... Je me laisse aussi surprendre par tout ce petit monde qui va et vient sur ma page.
Il paraît même que Shakespeare est annoncé pour la semaine prochaine ... Il a frappé à la porte de mon imaginaire, et comme j'avais en tête une de ces/ses phrases que je préfère, je ne pouvais pas le renvoyer à son siècle passé!!!!  

Voilà, pour vous donner l'eau à la bouche, parce que, pour moi, le plaisir de l'attente, c'est déjà du plaisir.
Tous les renseignements sont sous ce lien, si vous découvrez ce projet.

Pour seul contact, merci de n'utiliser que cette adresse valide : atelier-bc-interactif@orange.fr
Passez un excellent dimanche, Bé.

Rédigé par Bé Courtadet

Publié dans #atelier d'Iroise

Commenter cet article