L'esprit du projet interactif ... à l'Atelier d'Iroise :

Publié le 12 Juillet 2013

Percevoir-image-floueCa y est! J'ai mis la première touche à mon grand-petit projet interactif avec vous!

J'avoue que j'ai eu du mal à résister au plaisir de partager ma première des 54 (!) vignettes... et résisté, je n'ai point! puisque la voici en ligne... Un peu floue, c'est sûr, mais c'est juste une 'mise en bouche'... 

En quelques mots supplémentaires, je vous dévoile l'esprit que je souhaite réussir à illustrer par ce projet et les vignettes qui le composeront : entre réflexion philosophique et conscience holistique de notre monde.

Pour cela, nous allons 'percevoir', 'voir au travers...' Ma première illustration est une petite chouette, sage et savante. C'est grâce à elle que vous pourrez chausser les lunettes qui vous permettront de 'réenchanter le monde'. 

Je choisis de la présenter en couleur neutre (anthracite), car chacune pourra choisir sa couleur de prédilection.

Si vous souhaitez réagir à ces lignes,
merci de n'utiliser que ce seul contact : atelier-bc-interactif@orange.fr

Chacune des participantes inscrites pourra si elle le souhaite apporter sa contribution, c'est-à-dire, donner l'idée d'un sujet pour une vignette (30pts x 30pts), en lien avec la thématique, ou bien simplement, sans rien proposer, broder l'ensemble constitué à l'échéance. Toutes les informations sont données sur le lien, plus haut dans cet article.

Si vous aimez lire, je vous conseille vivement les livres de Frédéric Lenoir, dont un, consacré aussi au réenchantement du monde et qui s'intitule 'La guérison du monde'. Bel été à vous, je file continuer à faire chauffer mes neurones ;-)

Bé.

PS. Je remercie les brodeuses qui ont déjà fait la démarche de s'inscrire. Je vous remercie de votre fidélité à mon univers créatif et de la confiance que vous me faites, ainsi, à l'aveugle. Je ferai de mon mieux pour ne pas vous décevoir! Cette aventure partagée démultiplie mon imaginaire. Merci!



 

Rédigé par Bé Courtadet

Publié dans #atelier d'Iroise

Commenter cet article