Publié le 26 Août 2009

Sans vouloir précipiter le temps, et mettre fin trop tôt à cette période de vacances (même si beaucoup sont déjà rentrées...), je vous propose, aujourd'hui, deux vues de notre casier d'imprimeur, pour vous permettre de prendre du temps pour réfléchir à vos couleurs, à leur placement  et vous donner un aperçu du planning de publication.

* En rouge, l'ordre
dans lequel les cases seront dévoilées, une fois par semaine, probablement le mercredi, en début d'après-midi ou en début de soirée... (La toute première case sera publiée le lundi 7 septembre, en référence au Club des Sept, puis la deuxième, le mercredi 9 septembre et ensuite, tous les mercredis, pendant 29 semaines.)   

Vous remarquerez que j'ai laissé vides les cases 19 à 26, de façon à ménager le suspens un peu plus longtemps. j'ai dévoilé (même en flou) assez de choses, pour que vous ayez envie d'entrer dans cette aventure... ou pas!

D'ailleurs, à ce propos, un merci tout particulier à toutes celles qui ont accepté de broder la structure du casier, dès le lancement du projet, à l'aveugle, sans en connaître le contenu!
Cela montre la confiance que vous avez eue en moi, en mes dessins, et cela me fait chaud au coeur!

Je vous propose aussi une vue pour placer les trois tons dans lesquels (si vous faites comme moi), vous broderez votre casier. Vous noterez que je n'ai pas recherché la symétrie, plutôt l'harmonie d'ensemble. Libre à vous de les placer autrement, si vous le souhaitez...
C1 : premier coloris
C2 : deuxième couleur
C3 : troisième ton.

Personnellement, mon choix est arrêté. Je vous le propose en image, réduite, certes, mais cela donne une idée... même si les couleurs ne sont pas réellement ainsi. Il y a toujours une disparité entre la réalité des tons et la photo que l'on en fait.
DMC 3831 (= C1)
DMC 3809 (= C2)
DMC 3814 (= C3) 


Retrouvez ces images dans l'album dédié au casier d'imprimeur.
Tous les articles concernant ce casier sont dans la catégorie d'articles "Le Club des Sept".
Voilà, j'espère que tout cet ensemble est clair et vous aidera dans votre réflexion.
Passez une belle fin de mois d'août, et à bientôt...

Voir les commentaires

Rédigé par Bé Courtadet

Publié le 22 Août 2009

Dernière publication à propos de mon petit coffre cartonné.
Le voilà donc ouvert, mais encore vide. Son destinataire décidera de son contenu, logique !!!

J'ai poursuivi mon "jeu extérieur" à l'intérieur, entre rayures et pois. A chacun de décider de l'esthétique de l'agencement de ses tissus, si vous choisissez de vous lancer dans la fabrication.

Je vous donne, à présent, la découpe des pièces intérieures.

* dans du carton de 1 mm :
grands côtés (19.8 cm x 9.2 cm) 
petits côtés (11.8 cm x 9.2 cm)
fond (19.5 cm x 12 cm).

La pose de la charnière s'est bien passée, mais je procèderai probablement différemment la prochaine fois, j'ai "entrevu" une façon plus simple ...

Mes trucs et astuces :
* prendre le temps d'habiller les arêtes internes (une bande de tissu de 1 cm de large, pliée (au fer à repasser) et collée dans l'arête interne (8 en tout). Ca évite de laisser entrevoir les espaces susceptibles d'apparaître entre les diverses pièces, même si elles sont de taille convenable. ;-))
* ne pas oublier le petit ruban qui va "entraver" une trop grande ouverture (à glisser sur les côtés, entre habillage intérieur et extérieur.) Vous voyez ici que, moi, j'ai o-u-b-l-i-é !!!

Néanmoins, l'ensemble est réussi et son propriétaire content ! Et oui, il vient juste d'être offert, ce petit coffre ;-)))
Alors, et le vôtre, on le découvre quand ???
Bon week-end!

Merci pour les commentaires laissés sur les précédents articles.

Voir les commentaires

Rédigé par Bé Courtadet

Publié dans #Cartonnage

Publié le 21 Août 2009

Et oui, encore quelques mystères, pusique le petit coffre d'ici ... reste encore clos, pour quelques heures!
Vous le reconnaissez? Il a bien évolué, quand même...

Un jeu de rayrues et de pois, comme le bloc cartonné auparavant. mais le destinataire n'est pas la même personne. Ces deux cartonnages ont, cependant, été réalisés "au masculin", car ce sont deux messieurs qui en sont ou seront les heureux propriétaires. Ce petit coffre sera pour ...... ;-)))

Il n'y aura pas de pas à pas en photos, mais je veux bien partager avec vous les dimensions et épaisseurs des cartons utilisés. Ca fait gagner un temps fou, on n'a plus à réfléchir, à cogiter, à dénicher l'erreur ... et oui, ça m'est arrivé là, j'ai dû recommencer ...

Vous découvrirez l'intérieur de ce petit coffre quand je l'autai complètement achevé... Il est encore en cours de fabrication, mais ce que j'ai réalisé ne me déplaît pas! Il ne devrait plus y avoir de grosses difficultés avant la fin, sauf la pose de la charnière ... pas toujours facile de bien les ajuster, ces "fichues" charnières ...

Je n'avais pas de joli ruban assorti aux couleurs des tissus, alors je me suis débrouillée avec les moyens du bord : j'ai utilisé un morceau de tissu et l'ai collé-plié-repassé pour en faire une sympathique languette qui permet d'ouvrir le couvercle ;-)) Elle fait écho aux rayures du courvecle bombé.

Alors, si vous voulez vous essayer à la construction de ce petit coffre, je vous confie les dimensions que je "me" suis calculées ... :
* dans du carton de 3mm d'épaisseur :
Corps du coffre
: fond (20.5 cm x 13.1cm), devant-derrière grands côtés (20.5 cm x 9.5 cm), petits côtés (12.5 cm x 9.5 cm)
Ossature couvercle : grands côtés (20.5 cm x 3 cm), petits côtés (12.5 cm x 3 cm, l'arrondi est fait avec le bord d'une assiette.)
Dessous du couvercle : 20.5 cm x 13.1 cm.
Socle du coffre : 21.5 cm x 14.1 cm.
* dans du carton de 1 mm d'épaisseur :
Bombage du couvercle
: 20.5 cm x 13.8 cm.
* dans une feuille style Canson de 300 g : découper deux formes arrondies" pour recouvrir les petits côtés réalisés précédemment. (13.1 cm x 3 cm et arrondi avec le tour d'une assiette.)

Les dimensions pour l'intérieur viendront plus tard... Amusez-vous bien!
Rappel : ces indications ne sont disponibles que pour un usage individuel ;-)) (Modèle et montage personnels, donc non libres de droits).

Voir les commentaires

Rédigé par Bé Courtadet

Publié dans #Cartonnage